© 2017 par TERRE APPRO.  Créé avec Wix.com

  • s-facebook
  • Twitter Metallic

Dans les systèmes de traitement d'eau, l'objectif est de transférer une partie de l'oxygène disponible dans l'air, au fond des bassins pour être injecté dans la colonne d'eau via les microbulles, tout en éliminant les gaz nocifs accumulés. 

 

Pour l'amélioration de tout milieu liquide chargé en matière organique, l'oxygène dissous dans l'eau est primordial pour le maintien du processus de traitement aérobie; les traitements biologiques avec micro-organismes qui consomment les éléments nutritifs, prospèrent beaucoup plus efficacement dans les milieux aérobies. 

Les milieux anaérobies ont tendance à être un nid de pathogènes. 

Nos systèmes amènent l'air par des diffuseurs immergés dans la masse d'eau, à partir du fond du bassin.

L’aération de surface est considérée comme moins efficace pour le transfert d'oxygène que l'aération de fond, car les bulles ont le temps de transférer l'oxygène en remontant le long de la colonne d'eau. Les technologies d'aération de surface créent un fort mouvement d'eau alors que l'aération de fond déplace principalement de l'air, ce qui nécessite beaucoup moins d'énergie en raison de la grande différence de densité entre l'air et l'eau. 

La remontée des bulles va entraîner l'eau du fond, pauvre en oxygène, à travers la colonne d'eau et celle-ci va finalement se trouver en contact avec l'air ambiant où un échange de gaz supplémentaire aura lieu. 

Les bulles qui rompent la tension superficielle de l’eau permettent ainsi la libération des gaz créés par la décomposition des sédiments organiques.

Le processus de création de microbulles à partir nos stations de diffusion permet un taux plus élevé de transfert d'oxygène puisque des millions de minuscules bulles vont prendre plus de temps à remonter tout en offrant une surface beaucoup plus grande pour un même volume total.